Le jour des cendres/ Jean-Christophe Grangé

Publié le par Sandra

Dans un monde de pure innocence, quel peut être le mobile d'un tueur ?
Dans une communauté sans péché, comment le sang peut-il couler ?
À moins qu'à l'inverse... Le coupable soit le seul innocent de la communauté.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article